PS DURBUY
 – LE PROGRAMME 2012-2018

VOUS D’ABORD

Présents dans la majorité depuis 2000, nous avons pratiqué le principe « Nous l’avons dit, nous l’avons fait » et ce plus que largement au prorata de nos résultats électoraux au niveau communal. Nous en avons débattu lors des rencontres citoyennes dans les villages de l’entité. Cela ne veut pas dire que tout est parfait, en politique comme dans tous domaines de la vie, l’amélioration des performances doit être le but poursuivi et ce dans l’intérêt général. Ces dernières années les principes de gestion ont évolués, la prise de conscience de la nécessité de préserver notre cadre de vie, et, en général, de l’environnement a pris une ampleur telle que cela devient un paramètre du développement des sociétés humaines. Avec vous, nous voulons en faire un principe de gestion et du développement de notre commune quel que soit le domaine concerné, et ce en appliquant les préceptes du développement durable et de la démocratie participative. Ce ne sont pas que de vagues propositions, non plus un slogan mais un principe qui doit nous animer en permanence.

ECOUTER – AGIR

2012 et les années suivantes seront probablement difficiles pour tous, la plus grande vigilance sera de mise pour faire face aux aléas de la vie dont nous ne maitrisons pas toujours les tenants et les aboutissants. Au travers des principes de solidarité, de transparence, de gouvernance et de respect de l’autre, nous agirons dans le but de

MIEUX VIVRE ENSEMBLE

Nous allons développer ci-après, différents thèmes dans les domaines gérés par la commune, cette liste est loin d’être exhaustive, elle peut se modifier, évoluer en vertu du principe : « Ecouter-Agir ».
Ces préceptes sont complémentaires aux propositions du PS de la campagne 2006, qui restent d’actualité.

GESTION COMMUNALE

Un programme de majorité doit comporter un certain nombre de principes, clairement définis, relatifs à la gouvernance, la transparence, la communication… ; notamment l’évaluation permanente des organes de gestion dont dispose le pouvoir communal : administration, A.S.BL., commissions d’avis…, au moyen de l’audit interne et externe.
La collégialité doit être renforcée au niveau de la majorité dans le respect du ou des partenaires.
La création de commissions d’avis doit être envisagée afin de créer une véritable démocratie participative, au travers de laquelle le citoyen participe au développement de sa commune, de son cadre de vie. Il ne peut y avoir de développement durable sans une collaboration transversale entre les différents organes de gestion des politiques gérées par la commune. La décision finale revient aux mandataires et élus en connaissance de l’ensemble des paramètres se rapportant au projet analysé.
Nous nous engageons à « faire ce que l’on a dit » et à rendre compte aux citoyens de l’entité communale de Durbuy.

ECONOMIE – EMPLOI

Promouvoir et privilégier l’implantation et le développement de P.M.E. en relation avec les matières environnementales dans le cadre de la création et du développement d’emplois verts dans la durée ;
Promouvoir l’implantation ou soutenir le commerce de proximité dans les villages composant l’entité communale ;
Eviter la multiplication exponentielle des enseignes de grande surface ;
Evaluer les réalisations en matière d’économie sociale, les poursuivre et les amplifier ;
Imaginer des structures efficaces de réinsertion sociale par le travail ;
Soutenir, rationaliser, développer les entreprises publiques ou parapubliques dans le domaine de l’environnement ;
En agriculture, créer une structure d’analyse rationnelle des projets de filières d’engraissement génératrices de nuisances environnementales, promouvoir les contacts et la communication entre le monde agricole et les organismes publics ou parapublics qui peuvent leur apporter de l’aide.

ENVIRONNEMENT – ENERGIE

Privilégier l’isolation thermique des bâtiments publics et privés, premier paramètre de la gestion énergétique du bâtiment et de l’économie d’énergie.
Fournir au citoyen toute l’information objective sur les filières d’énergie renouvelable tant publiques que privées.
Analyser, évaluer sur base de l’identification des zones de développement éolien en Wallonie (étude et cartographie Région wallonne) les opportunités d’implantation d’un parc éolien, établi sur base de l’association des communes, s’il échet.
Analyser la production de déchets privée et publique, industrielle, artisanale et rechercher les solutions en vue d’en diminuer la quantité. Etablir une carte d’accès au parc à conteneur.
Intervention dans la gestion rationnelle des zones d’activités en réalisant un cadastre des entreprises en fonction de l’inventaire des risques.
Renforcement de l’information et du contrôle des camps de vacances en matière d’environnement.
Introduction de la procédure d’amende administratives et formation des agents communaux chargés de l’appliquer.
Soutien des contrats rivières et collaboration en vue d’améliorer la qualité des rivières.
Renforcement de la fonction « d’avis » en matière environnementale du PCDN.
Formations citoyennes :
• Compostage
• Jardins potagers
• …
Evaluation de l’A.S.B.L. « Atelier environnement » et de l’entreprise publique Dureco en vue de leur développement.
Poursuivre la collaboration avec la Région wallonne dans l’élaboration et la réalisation de projets liés à la biodiversité (ex. : life, prairies calcaires, abeilles, etc…).

ACTION SOCIALE

Poursuite et amplification des réalisations dans le cadre de l’économie sociale, de réinsertion par le travail.
Support aux organisations, commissions, associations de citoyens, des jeunes aux aînés.
Initier et accompagner le dialogue intergénérationnel.
Poursuivre la réalisation de structures d’accueil tels les logements d’insertion et encourager la création de logements sociaux.
Etudier la possibilité de créer des activités supplémentaires dans le cadre des titres services, ou d’autres formules, par exemple une buanderie sociale, une coopérative, etc….
Soutenir et maintenir l’ensemble des projets et activités de la Maison Citoyenne.
Poursuivre, développer, créer dans le cadre des activités gérées par le CPAS, par solidarité indispensable envers les citoyens affaiblis, diminués, agressés par la crise et les évènements de la vie en société et privée.

CULTURE – SPORT – EDUCATION 

Nous proposons d’amplifier l’activité culturelle existante, riche et diversifiée, en soutenant, notamment, les initiatives citoyennes et les associations locales.
Poursuivre l’organisation d’activités répétitives : carnaval, biennale de la pierre, fête de l’équinoxe, etc….
Rechercher, organiser un évènement répétitif, propre à la commune, le développer et en assurer la promotion au niveau régional, voire plus.
En matière de sport, le projet de Hall de sports retiendra tout particulièrement l’attention. Son implantation, le choix de la destination, des installations, la réalisation matérielle d’un équipement indispensable au développement de l’activité sportive doit tenir compte tant des situations actuelles que des perspectives d’avenir et faire l’objet d’une concertation citoyenne.
En matière d’éducation, il faudra tenir compte de l’évolution démographique et prévoir à tous niveaux les infrastructures de qualité : crèches, maternel, primaire…. Cette analyse doit être réalisée sur le territoire communal.
Favoriser la participation de la jeunesse à la vie communale en fournissant tant l’infrastructure que l’encadrement par des animateurs et des éducateurs de rue.

PATRIMOINE – GESTION ET DEVELOPPEMENT

L’entretien du patrimoine communal doit faire l’objet d’une approche professionnelle de qualité. L’encadrement des services communaux qui assurent cette tâche ingrate et indispensable doit être évalué et amélioré dans le but d’en assurer une plus grande efficacité.
L’implantation, la réalisation, le développement d’infrastructures doit faire l’objet d’une analyse concertée avec le citoyen, tenant compte de la spécificité des villages constituant l’entité communale, notamment de l’activité artisanale, agricole, touristique (tourisme nature, ludique), culturelle, commerciale, etc…

SECURITE

Provoquer des « assises de la sécurité » via consultation populaire et déterminer les causes réelles de l’insécurité sur le territoire communal.
Etablir un classement des aménagements à apporter avec un ordre de priorité (éclairage, passages protégés…), amélioration de la signalisation, de la circulation des véhicules sur les voiries gérées ou non par la commune.
Suivi administratif et/ou pénal des incivilités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :