archive

Page Facebook

MISE A JOUR: billet modifié le jeudi 29 mars – 15h18 : La commune a supprimé la vidéo de mercredi soir, afin de remettre en ligne la version nettoyée et raccourcie de son heure initiale sans intérêt. Par contre, de la sorte: perte des statistiques de visionnage et des commentaires attachés. J’ai donc procédé à l’insertion de la nouvelle vidéo, tout en laissant le lien de la version initiale. 

Ces dernières semaines, nous avions mis l’accent sur le manque de transparence de la commune de Durbuy. Nous y avions consacré une série d’articles traitant à la fois de la retransmission en vidéo du conseil communal, de l’absence de mise en ligne des PV de ces même conseils ou encore, même si un peu plus anecdotique, la non disponibilité du magazine communal.

De même, le nouveau parti « Changer?Changeons » a mis une forte pression en se mettant en rapport avec la Ministre des pouvoirs locaux Valérie De Bue qui a statué et contraint la commune de Durbuy à réagir.

Ce mercredi 28 mars avait donc lieu le conseil communal et à mon arrivée, nous constatons avec Bernard Adam que la commune n’a pas souhaiter « prendre le risque » de se faire griller la politesse. Xavier Fostroy est présent, installé avec son portable ouvert (ô surprise) sur la page facebook de la ville, et connecté sur une belle webcam Mevo. Le direct est donc mis en place et disponible!

> La page de la Ville de Durbuy : suivez là!

Je n’ai donc pas sorti mon matériel, pas plus que « Changer? Changeons » puisque la commune elle-même s’en est chargé.

La vidéo du conseil communal de Durbuy du 28 mars est donc visible ici: video

 

Quelques remarques, à chaud, sur cette mise en place.

  1. La pression citoyenne a amené le changement: la démocratie a, d’une certaine manière, fonctionné. 
  2. Il est dommage que ni le PS, ni le MR, ni Ecolo, ne se soient joints à la pression réalisée par « Changer? Changeons » et (modestement certes) par moi. 
  3. Commune Passion n’a aucunement communiqué non plus.
  4. Il n’y a eu aucune annonce préalable ni communication de la part des édiles: nous avons constaté le tout à notre arrivée.
  5. Le conseil communal a débuté « comme si de rien n’était »: il n’y a eu aucun commentaire sur la mise en place de la page et du direct vidéo.
  6. Nous bénéficions de 2 progrès: une page facebook ET le live vidéo du conseil.
  7. Indéniablement, la prise son devra être améliorée. Il y a pourtant un micro au milieu de la table, mais insuffisant que pour entendre audiblement Micheline Techeur, par exemple.
  8. Une petite vingtaine de personnes ont suivi ce direct vidéo, ce qui double/triple, dès la première, le nombre de personnes à l’écoute de leurs élus. Au moment de la rédaction de ces lignes, la vidéo a généré 600 vues. CQFD. 
  9. La mise en place de la page facebook est un plus. Reste à voir la manière dont elle sera gérée: cela demande une politique éditoriale stricte, un suivi constant, et une modération des commentaires à assurer. 
  10. Un choix rapide a été effectué par la commune, et c’est Facebook qui a été retenu pour héberger actuellement la vidéo. C’est une solution pragmatique et efficace pour assurer une bonne visibilité d’emblée à l’initiative. Mais… David Glaude, sur twitter, m’a partagé sa réflexion que je rejoins à 100%:  « Mais la maîtrise des outils par le pouvoir public, l’indépendance vis-à-vis des fournisseurs, la pérénité des enregistrements, l’accessibilité des contenus, l’intégration avec les documents et des métadonnées sont des sujets importants« .

Pour le contenu, je vous laisse juge de la façon dont les points sont actés et discutés lors d’un conseil communal. Les commentaires vous sont ouverts: je vous lirai avec attention. Débattons, c’est important.

Sachez également que dès à présent, vous pouvez retrouver sur ce site:

Les ordres du jour du conseil communal

Le lien direct vers les vidéos du conseil.

Suivez les liens dans le menu!

Par ailleurs, pour ce qui concerne le magazine communal cette fois, je ne pense pas trahir un secret en signalant la raison pour laquelle on ne peut pas le consulter en ligne actuellement: la commune ne dispose pas du fichier final de chaque numéro. Seul le prestataire désigné en dispose. Avec un peu de bonne volonté et un appel téléphonique, je suis sur que ça va se résoudre rapidement, pas vrai?

Et il se pourrait bien que le site de la ville évolue prochainement également. A suivre!

MISE A JOUR: billet modifié le jeudi 29 mars – 15h18 : La commune a supprimé la vidéo de mercredi soir, afin de remettre en ligne la version nettoyée et raccourcie de son heure initiale sans intérêt. Par contre, de la sorte: perte des statistiques de visionnage et des commentaires attachés. J’ai donc procédé à l’insertion de la nouvelle vidéo, tout en laissant le lien de la version initiale.