archive

Candidats

C’est par ces termes que débute le tract provincial d’Ecolo Luxembourg, et cela se poursuit par un bilan assez négatif de la situation socio-économico-environnementale: crise aux retombées aussi injustes que dramatiques, course effrénée au moins-disant social, épuisement des personnes et des ressources… Dans ce contexte,  Pour Ecolo, disent-ils, faire de la politique, c’est rechercher avec les citoyens des solutions concrètes qui construisent un monde plus juste et plus solidaire.

Nous retrouvons par ailleurs, trois pôles d’action:

Stimuler l’activité et soutenir l’emploi

Préserver et améliorer l’environnement

Garantir une province où il fait bon vivre

Ecolo revient également, sous forme d’édito, sur la réforme de l’institution provinciale et la manière dont les Verts l’abordent: « La plus-value supra-communale, la mutualisation de nos expertises, savoir-faire et ressources, la solidarité doivent être les maîtres-mots de notre province en mutation« .

La question est un rien provocatrice, vous en conviendrez. Elle découle cependant du tract que Roch Kersten a distribué cette semaine. Bien loin d’une simple affiche publicitaire, le document nous rappelle le rôle d’un conseiller communal d’abord. La manière dont un politique se positionne au sein du parti, avant d’éventuellement défendre sa proposition au conseil (ou collège) ensuite. Cela me fait penser à la façon dont Roch Kersten a répondu au questionnaire de Proust: clair, explicatif.

Le bomalois nous rappelle ses 12 années d’expérience (tout comme Laurence Le Bussy d’ailleurs) et termine la première face de son message par:

« Fort de mon engagement et de mon expérience, je compte sur votre soutien, qui selon votre plébiscite me permettra de vous représenter, peut-être, au delà du conseil communal ».

« Au-delà du conseil communal », ce sont les mots qui me font penser que Roch se profile comme candidat échevin. D’autant qu’il pousse la liste socialiste, en 21e place.

Dans cette dernière ligne droite, il est normal de voir l’intensité de la communication monter en flèche. Et pour certains candidats aux Elections communales, cela passe par le cabanage (Jean-Yves Henrotte, Nathalie Cornet, André Tassigny, Maud Chaboteau ont visité ma famille par exemple); mais aussi par des courriers adressés. Mais tout le monde n’y a pas droit. Les exemples ci-dessous sont donc arrivés chez mes parents ce mercredi matin. On y retrouve Philippe Bontemps, Francis Dumoulin (et son astuce de carte de visite à conserver), Laurence Le Bussy ou encore Rita Lamotte-Bonmariage.

On se demande d’ailleurs si Francis Dumoulin ne fait pas officieusement acte de candidature pour le poste de bourgmestre…

Sur la forme, je vous laisse juger, il y a du bon et du moins bon.

Je ne m’attendais plus à recevoir de réponse à mon désormais fameux Questionnaire de Proust. Et pourtant, ce mercredi soir, dans ma boîte mail, un message est arrivé! Présente en huitième position sur la liste Horizon Bleu Ciel, Marylène Legardeur a donc pris le temps de participer à ma démarche. Elle prône un enseignement de qualité et un accès au sport. Voici ses réponses.

Ma vertu préférée : l’honnêteté
La qualité que je préfère chez un homme : lhumour et la fidélité
La qualité que je préfère chez une femme : la franchise et la fidélité
Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : La loyauté, la franchise
Mon principal défaut : je me lance à fond dans ce que j’entreprends ou je ne fais rien !
Mon occupation préférée : la lecture, le jardinage et ma famille
Mes auteurs favoris : Marcel PAGNOL,…., Harlan COBEN
Mes héros dans la fiction : Zorro et Robin des Bois
Mes héros dans la vie réelle : Mère Theresa, le Père Damien
Votre boisson préférée : l’eau
Ce que je déteste par-dessus tout : le MENSONGE
La réforme que j’estime le plus : la réforme des pensions
État d’esprit actuel : confiante en l’avenir, sereine
Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence : on a essayé, mais ça n’a pas été !
Ma devise : aller de l’avant, et ne pas se retourner
L’endroit que vous préférez dans la commune : chez moi, au Domaine de la Haisse, vue splendide sur un magnifique paysage …..mais aussi Durbuy, sur une terrasse en été ! Cela dépend de mon humeur !

Pourquoi participer à l’élection communale : c’est facile de se laisser vivre, de laisser les autres décider à sa place,… je veux m’investir dans les décisions et projets pour que l’on se sente bien chez NOUS.
Ou doit s’installer le nouveau centre sportif : à Barvaux, voyons !
Que pensez-vous du site internet de la commune : Bien Vu !
Quelle serait LA chose à améliorer dans la commune : Redynamiser les commerces, le zoning à BARVAUX surtout et ainsi créer des emplois sur la Commune.
Doit-on faire des progrès et enfin mettre en place le contournement de Barvaux :
Cela serait très onéreux, il y a d’autres priorités en ces temps de crise.
Que pensez-vous des surfaces commerciales inoccupées sur la commune : dommage !
Il faut redynamiser l’économie et attirer des commerçants, des entreprises sur la Commune en mettant en place certaines facilités à la formation, à l’installation.
Doit-on installer des éoliennes sur la commune : Pourquoi pas !
Mais des études préalables, sérieuses sur leur efficacité, aux endroits prévus (vents,…) doivent être menées.
Je privilégie l’utilisation de ce que l’on a : l’Ourthe…….
Quel est le budget annuel de la commune : environ16.000.000 d’euros

C’est par ces mots que l’échevine verlainoise ouvre son tract. Laurence nous présente son bilan: plan Habitat Permanent, centre culturel, Culture Parade, maison citoyenne, EPN permanent, journées de l’internet…

On retrouve également ses propositions pour demain: faciliter l’accès au logement, l’accès à l’emploi, soutien et intégration de la jeunesse et des aînés… Le point qui m’interpelle le plus: apprentissage de la citoyenneté. Est-on tombé si bas qu’il faille à nouveau apprendre la citoyenneté?

Je vais m’efforcer, dans les prochains jours, de revenir sur les programmes et parler plus profondément du contenu. Mais cette dernière semaine de campagne risque de voir notre boîte aux lettres déborder d’imprimés. De qualité variable, même au sein d’une liste. Que l’équipe de la Liste du Bourgmestre de Durbuy ne m’en veuille pas, mais étant donné la quantité de tracts distribués (en comparaison aux autres listes), c’est vers eux que je me tourne pour ce billet.

J’ai en effet une certaine de relation amour/haine avec la communication de cette liste. Je ne reviens plus sur le questionnaire de Proust (à relire ici, toutefois, si le coeur vous en dit). Si on se penche sur le site web, il y a de bonnes idées, et d’autres très mauvaises (on en parlait ici).

Aujourd’hui, la cohérence des visuels « papier ». Je devine que les candidats sont encadrés, mais qu’ils ont également une certaine liberté. Quand on regarde certains imprimés, comme le bilan, ou le programme reçu ce lundi, on dit bravo, la qualité et le contenu y sont.

Par contre, au niveau des tracts individuels, je me pose la question: pourquoi la liste ne poursuit elle pas sur cette lancée de qualité?  Que Denis William et Cécile Colin ne m’en veuillent pas, mais tout de même… Du comic sans MS (j’admets, c’est mon côté geek qui parle)? Et vous, Anne-Sophie Lizen? Vous dites « Durbuy, ma commune », mais vous l’illustrez par une carte de la zone « Bende-Borlon-Septon-Grandhan » ? Quel est le message pour les habitants des autres entités? Et Freddy Paquet va-t-il reprendre le tube de William Dunker (Todi so l’vôye)?

Outre l’élection communale, on vote bien sûr aussi (encore) pour la province. Pour le CDH, et dans notre arrondissement, ce sont Philippe Bontemps et Véronique Balthazard qui se présentent. Notre bourgmestre indique, selon lui, l’importance d’être présent à ce niveau de pouvoir. Cela lui permet en effet de siéger au C.A. de plusieurs intercommunales dont le rôle n’est plus à démontrer.
Les points plus spécifiques, présentés dans le tract reçu: défense des soins de santé de qualité et de proximité, dotés de services d’urgence performants au sein de l’intercommunale « Vivalia ». La poursuite du développement de l’économie du nord Luxembourg, créateur d’emplois et de solidarité sociale. Le soutien à une agriculture familiale ainsi qu’au centre d’économie rurale. La valorisation du potentiel touristique. Le soutien aux initiatives communales et associatives pour lutter contre l’insécurité routière.

Mes remarques:

Pour ce qui concerne Vivalia, on ne compte plus les articles de presse consacrés à la réforme de l’institution, la spécialisation (ou non) des différentes implantations, les différences de traitement des personnels selon les implantations… Il serait temps, avec votre partenaire PS, de vous mettre au dessus de la mêlée et trancher.

La poursuite du développement de l’économie du nord Luxembourg: y a-t-il une statistique du nombre d’emplois créés/perdus, par province? De quelle manière estimez-vous la réussite (ou pas) de vos mesures?

C’est donc ce mercredi que TvLux diffusait le débat électoral de notre commune. Présents à l’antenne: Philippe Bontemps, Jean-Marie Carrier, André Tassigny et Micheline Techeur. Non présent car ne respectant pas les conditions de participation, Jean Michel Vanderstraeten (vraiment très discret dans cette campagne).

Débat électoral Durbuy TvLux - 2012

Philippe Bontemps, Jean-Marie Carrier, André Tassigny et Micheline Techeur – débat électoral TVLux 2012

Je ne vais pas retranscrire ici le débat, ce n’est pas le but. Je vous invite par contre à le visionner sur le site de TvLux, ici.

Ce que j’en retiens, un peu d’auto-satisfaction, c’est que mon questionnaire de Proust était dans le bon, puisque contournement de Barvaux et localisation du nouveau hall sportif ont été évoqués durant le débat.

Il ressort des interventions de Philippe Bontemps et Jean-Marie Carrier qu’un projet de contournement tel qu’il était imaginé il y a 15 ans n’est aujourd’hui plus réaliste, trop cher. On doit donc « faire avec » et imaginer des solutions de mobilité « intra-Barvaux » pour améliorer la situation. Jean-Marie Carrier ajoute que le projet doit porter sur le long terme (20, 30 ans) et engagera donc les majorités suivantes également. Notons encore que André Tassigny demande la création très rapide de parking supplémentaire, avant même la concrétisation du plan de mobilité.

Concernant la localisation du nouveau hall sportif, Philippe Bontemps et Jean Marie Carrier se félicitent du choix de Barvaux; André Tassigny rappelant fort à propos que c’est l’initiative d’un citoyen qui a fait pencher la balance de ce côté. Votre, notre implication peut donc s’avérer utile.

Dernier détail qui m’a fait sourire, c’est l’évocation par Jean Marie Carrier de l’état de la piste cyclable Barvaux-Petithan, lui qui constate que les cyclos ne l’empruntent pas, sans doute en raison de sa dégradation… Je rappelle juste que le PS est dans la majorité, et qu’il aurait pu veiller à faire entretenir celle-ci.

Pour le reste, je vous renvoie à la vidéo.

Si on regarde l’aspect « maîtrise » du média, mon avis est que notre bourgmestre s’en est très bien sorti, suivi à quelques longueurs par Jean Marie Carrier et André Tassigny. J’ai par contre trouvé Micheline Techeur trop figée, bloquée par ses notes. Pour la maîtrise des textes légaux, mention aussi à Philippe Bontemps.

On peut, éventuellement, regretter le côté (trop) consensuel du débat durbuysien… Pas d’attaque, pas de critique, tout au plus une mention du surcoût (énorme quand même) de la construction de la maison communale. A croire que tout va bien, Madame la Marquise. Je vous invite à comparer avec le débat de Chiny par exemple. Contraste saisissant (ne me faites pas dire qu’il faille aller jusqu’aux extrêmes).

Pour terminer, soulignons l’effort consenti par la rédaction de TvLux. Organiser 44 débats, sur un laps de temps relativement court, chapeau. J’ai bien aimé (aussi) le rythme donné par Stéphanie Lambrecht.

Les tracts individuels distribués par la Poste sont relativement rares, pour le moment (curieux de voir ce que la dernière semaine nous apportera). L’occasion de découvrir l’un de ces imprimés.

Bernard Chariot a distribué son document la semaine dernière. Sixième sur la Liste du Bourgmestre, il se dit disponible, persévérant et à l’écoute.

L’imprimé est assez pro et propre. Deux choses attirent mon regard de râleur (vous commencez à me connaître):

Les polices de caractère différentes entre recto et verso

Le code couleur varie aussi entre recto/verso: les initiales sont en vert d’un côté, en orange de l’autre

Son parcours et coordonnées y sont mentionnés. Très bien. L’absence d’un ou deux points sur lesquels il entend peser s’il est élu, moins bien.

Onzième sur la liste Horizon Bleu Ciel, Cédric Mombaers nous a envoyé ses réponses au questionnaire de Proust. L’occasion de découvrir son avis sur le contournement de Barvaux, la mise en place de champs d’éoliennes.

Ma vertu préférée: La disponibilité
La qualité que je préfère chez un homme : La convivialité
La qualité que je préfère chez une femme: La générosité
Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : La loyauté
Mon principal défaut : Je suis têtu
Mon occupation préférée: Le football de Durbuy-Barvaux ainsi que la jeunesse de Septon
Mes auteurs favoris: Je n’ai pas d’auteur favori, je suis éclectique
Mes héros dans la fiction: James bond, Tintin
Mes héros dans la vie réelle: Marc Wilmots, Guy Verhofstadt, Albert II, Philippe Gilbert
Votre boisson préférée: un Orval
Ce que je déteste par-dessus tout: L’injustice
La réforme que j’estime le plus: La sixième réforme de l’état très importante à la stabilité de notre pays
État d’esprit actuel: Je suis serein
Fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence: La curiosité
Ma devise: Toujours forcer son destin

L’endroit que vous préférez dans la commune: tous les endroits calmes et bucoliques de notre Commune.
Pourquoi participer à l’élection communale: J’ai envie de mettre toute mon énergie, mon enthousiasme et ma détermination au service de notre Commune et aussi remettre le citoyen au centre des préoccupations.
Ou doit s’installer le nouveau centre sportif: A côte du terrain de football de Barvaux.
Que pensez vous du site internet de la commune: Je pense que le site est assez bien conçu.
Quelle serait LA chose à améliorer dans la commune:Il faut absolument créer des places de parking (Durbuy, Barvaux, Bomal,….)
Doit on faire des progrès et enfin mettre en place le contournement de Barvaux: Je suis favorable à la création d’un parcours de délestage pour les poids lourds. Il faut toutefois le faire sans déranger
d’ autres citoyens.
Que pensez vous des surfaces commerciales inoccupées sur la commune: Il faut absolument que le pouvoir communal mette tout en place pour redynamiser  notre secteur économique et je propose la création  d’ un guichet communal d’ aide à l’ ouverture d’ un commerce ou d’ une entreprise.

Doit on installer des éoliennes sur la commune: non, je trouve que les éoliennes dénatureraient  notre région et ses magnifiques paysages mais je suis pour le soutien  de la production d’ énergie verte via les panneaux photovoltaïques.

Quel est le budget annuel de la commune: plus ou moins 16.000.000